Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

19 07 16

MIGRATION

BLOG EN COURS DE MIGRATION

A TRES VITE

4 07 16

Hellfest 2016

hellfest_parents_ltl.jpg



Quelle excellente édition du Hellfest ce fut !
Pas PARFAITE (j'ai bossé le vendredi j'ai donc raté avec PANACHE : Mass Hysteria, Volbeat, A.C.O.D etc) je suis arrivée in extremis pour Rammstein.

Rammstein en fest, hein, heureusement que je suis fan, parce que ce n'est pas l'ideal pour y voir quelque chose (alors que c'est visuel, Rammstein). MAIS comparé au Wacken j'ai réussi à voir les écrans géants, quelques flammes et Till quand il est monté sur la plate-forme en hauteur.

Alors, que retenir de ce fest ?

La Warzone :

LE gros changement de cette année : La Warzone s'est élargie (l'an dernier la taille de son accès avait montré ses limites lors de l'affluence massive pour le groupe Bodycount) et elle est complètement fantastique. C'est là que l'on trouve la fameuse statue de Lemmy, que vous avez du voir en long en large et en travers sur Facebook et Instagram, mais je la remets quand même.


Samedi, on est arrivés très tôt pour être au premier rang pour Otargos, parce qu'on aime bien ce qu'il font et qu'ils ont été produits au Vamacara Studio donc on connaissait particulièrement bien le dernier album. Dommage que ce soit si court les concerts en fest ! Ensuite on a enchaîné avec Hangman's Chair, sans transition. Je ne connaissais pas du tout, on m'avait annoncé quelque chose de très sombre et négatif, en fait j'ai trouvé ça plus mélodique que prévu (par rapport à ce à quoi je m'attendais). Un tour à la Warzone, où on a entendu de loin les Sales Majestés, du punk français (c'est ça qui est bien au Hellfest on peut passer complètement du coq à l'âne musicalement en se baladant sur le site).



Arrive le moment de se placer pour Sixx:A.M. (ça va, il est encore tôt, je peux voir la scène, les écrans géants, les yeux bleus chelous de D.J Ashba (qui a l'air d'avoir 25 ans alors qu'il est né en 72) Pour ma part j'ai aimé le concert, c'est rock mais calme, des balades, des tenues de scène chatoyantes, des regards complices entre les membres du groupe (alors oui ce point m'obsède car j'ai découvert – naïve que je suis – que dans les gros groupes il n'y avait parfois aucune osmose). Evidemment ceux qui s'attendent à du Motley Crüe n'y trouvent pas forcément leur compte, je comprends.



Comme je les aime beaucoup, que j'ai lu les livres Heroïn Diaries et This is gonna hurt, et un paquet d'interviews du groupe, je me suis faufilée à la conférence de presse du groupe. La salle était blindée évidemment, mais j'ai quand même pu voir/entendre un peu. Bon, rien de ce que j'ai entendu n'était un immense scoop, c'était très gentillet, personne n'a demandé si l'osmose était réelle ou feinte dans le groupe, si DJ Ashba était conservé dans le formol entre les concerts et s'il était réellement sorti avec Florine de Secret Story (les VRAIES questions, putain) et moi j'ai pas osé lever la main. PAR CONTRE ce qui est intéressant c'est que dans l'assistance se trouvait Gilles Lartigot (http://www.gilleslartigot.com), venu pour interroger le groupe au sujet d'un thème qui lui est cher (à M. Lartigot) à savoir la nourriture. Je ne vais pas trop en dire, je vous laisserai le soin de découvrir cela auprès du susdit.



Retour sur le fest, je fais un grand tour de toutes les scènes avant de me poser devant Bad Religion, que je n'ai pas écouté depuis un bail, mais c'est toujours un plaisir d'assister à leur concert, d'autant que la Warzone est suffisamment bien foutue pour être assez agréablement placé même en arrivant pile au début du show.

Puis on traine dans l'herbe en écoutant la fin de Within Temptation en attendant Bring Me The Horizon, je suis pas restée jusqu'à la fin, j'ai voulu aller faire un tour au Hellcity Square, puis, comme la semaine avait été chargée, je suis rentrée afin d'avoir encore un peu d’énergie pour le lendemain.

Le dimanche, nous sommes arrivés pour Nightmare, qui n'est certes pas du tout un truc qu'on écoute, mais la voix de la chanteuse nous a complètement aimantés et on est resté jusqu'à la fin. « C'est pas parce que je suis une gonzesse qu'il ne faut pas montrer vos seins » rappellera t'elle. (Effectivement, c'est pas une raison).
C'est Municipal Waste qui prend le relais. LE groupe que je n’écoute qu'en fest en fait. Mais j'étais distraite car j'avais faim alors on a fait un tour pour se ravitailler



En pleine digestion et HK étant parti serrer des cartes/distribuer des mains pour le Vamacara Studio, je me suis posée (vautrée) devant Orphaned Land. J'aime beaucoup Orphaned Land, c'est super festif, très positif (prônent des valeurs de paix, de tolérance etc mais sans s’appesantir, de toute façon leur musique se charge de passer agréablement le message).
Une fois fini, je ne suis toujours pas complètement réveillée alors je décide de me traîner jusqu'à la Warzone. Je me trouve une place pour m’écrouler comme un vieux sac, là où il y a les marches, et Turnstile débute.
Au fur et à mesure, ça m'a mis une telle énergie, que de mon état apathique du fond de la zone, j'ai fini à sautiller à la crash barrière ! J'ai adoré ce groupe ! Une telle pêche ! Et ils ont l'air tout jeunes (ceci expliquant aussi cela, peut être). Bref, ma super découverte du Hellfest 2016.



De retour vers les main stages, j'assiste à une partie du concert de No One is Innocent, plus pour le nom que par réelle connaissance du groupe, je l'avoue, je n'avais jamais écouté. Je ne connaissais pas les morceaux et je le regrette. Du coup j'étais moins emportée par le concert que les vrais fans.

J'ai tenté la crash barrière pour Mgła mais je suis arrivée un peu trop tard, cela dit j'étais au 3-4 eme rang donc j'ai pu quand même profiter du concert. J'avais énormément entendu parlé de ce groupe, n'entendant que des louanges à chacun de leurs concerts (que j'ai sans exception tous loupés).
Ils sont arrivés sur scène sans parler, vêtus de manière similaire et sobre (cuir noir, pantalon noir, sweat noir à capuche rabattue et cagoule couvrant le visage). Leur visage dissimulé et leur absence de communication oblige donc à se concentrer sur la musique, que je vais maladroitement décrire comme hypnotique et lourde, sans être oppressante mais ça, je pense que c'est le fait du cadre (fest, en pleine journée), dans une ambiance plus propice ça doit être vraiment plus sombre (affaire à suivre).



Un dernier tour au Metal Market, une dernière bière, et un bisou aux copains, et il a fallu rentrer pour récupérer notre baby. D'autant qu'on bossait lundi.

L'AN PROCHAIN on sera mieux organisés pour pouvoir en profiter davantage :

  • Baby a déjà un mode de garde

  • J'ai déjà posé mes jours (de jeudi à lundi inclus – pour récupérer)

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

1 07 16

Please, don't act like a weirdo

J'avance sur mon report du Hellfest, j'espère le finir la semaine prochaine.

Quelques news en vrac en attendant :

- On dirait pas comme ça, mais on est déja en juillet. (groundbreaking !)

- Le site VS-Webzine ferme ses portes. Déception pour certains, fête du slip pour d'autres. Pour ma part je tiens à remercier Greg de m'avoir aidé à lancer mon petit blog en me laissant publier des bd sur VS il y a quelques années. 

- Baby a fait son premier cours d’éveil musical. Hk fonde de grands espoirs dans sa maîtrise de l'agitation frénétique des maracas et son goût pour taper sur tout ce qui se présente à sa portée, le tout en criant.
"Une future batteuse", assure t'il. Soit.

- Une de mes publications Instagram a été likée par un ancien membre de Fear Factory. (oui je me la suis déja pétée mercredi soir avec ça mais il fallait que le monde sache).

- Avec l'Influence Nantaise on a été invitées au centre commercial Beaulieu pour parler des travaux. Donc pour info : le centre reste ouvert, le parking reste accessible pendant les 6 mois de rénovation. Ah, et il y aura un Starbucks. (Je n'ai jamais caché mon goût pour ces boissons hors de prix et leurs muffins qui te calent pour 3 jours).

- J'ai tenu une semaine sous Windows 10.

- Dans quelques heures c'est le week end.

Allez en paix et profitez du soleil (hin hin hin)

ps : si vous êtes sur Facebook, ajoutez ma page
pour plus de petits dessins

- page 1 de 249